Signification des notes

L'appréciation qu'on a d'un film varie grandement d'une personne à l'autre. Toutefois, certains critères permettent de juger des qualités (et défauts) d'un long métrage. Ces caractéristiques se retrouvent globalement dans tous les films, à quelques exceptions près. Ces critères sont les suivants :

  • Le scénario : Tout film débute par l'élaboration d'un scénario, plus ou moins complexe, qui présente des thématiques visant à atteindre un objectif. L'originalité de l'histoire, la qualité des dialogues, la crédibilité des situations, la recherche derrière le film ou encore de la construction narrative, innovante ou non, sont tous des éléments qui contribuent à forger un film mémorable - ou à réaliser un pur navet! Toutefois, un scénario n'a pas besoin de répondre à tous ces critères pour être efficace. Il suffit de trouver le bon dosage et, surtout, de bien guider l'auditoire pour le faire adhérer au récit.
  • Les interprétations : Un deuxième élément essentiel d'un film réussi est une distribution qui livre une performance crédible et efficace. Certains films misent davantage sur la performance d'un acteur que sur le reste de la distribution, alors que d'autres comptent plutôt sur une dynamique de groupe. Dans tous les cas, il faut que la distribution soit capable de transmettre les bonnes émotions à l'écran, nous rendre empathique ou antipathique envers elle, mais, surtout, nous garder investi.
  • Les aspects techniques : Cette catégorie comprend essentiellement la signature visuelle d'un film, les plans de caméra et la qualité de tous les aspects techniques (montage, éclairage, format de l'image, etc.) Le réalisateur a une vision globale de son film, et il s'agit ici d'observer si le tout est effectué avec succès ou non. Pourquoi avoir filmé ce plan en contre-plongée? Pourquoi avoir fait un fondu au noir après cette scène? Le film est-il tourné en partie ou en totalité en plan-séquence? Si oui, qu'est-ce que cela ajoute au récit? Ce sont tous des éléments auxquels il faut réfléchir pour bien comprendre - et saisir - le travail technique de l'équipe, le sous-texte.
  • L'univers : Ce critère prend en considération tout ce qui rend un univers crédible ou non : les décors, les maquillages, les coiffures, mais aussi la musique et l'ambiance sonore générale. Tous ces éléments contribuent eux aussi à la vision du réalisateur, qui tente de la transmettre auprès de son public en campant un récit dans une époque donnée. Il faut comprendre l'intention derrière chacun de ces aspects (un anachronisme qui est voulu, par exemple) et analyser un film sous cette lumière.
  • L'appréciation générale : On peut trouver que tous les éléments d'un film sont exécutés à perfection, et pourtant n'avoir aucun attachement émotionnel envers lui. La subjectivité est un aspect comme un autre à considérer, car la plupart des productions tentent de faire vivre des émotions à leur auditoire. Pour autant qu'on puisse saluer le brio d'un film épique comme The Lord of the Rings, si on n'est aucunement attiré par son univers fantastique, notre appréciation en sera affectée de facto. Il est donc important de garder en tête notre subjectivité, et savoir identifier ce qui nous fait aimer ou détester un film plus que le public moyen, signifier notre biais, mais aussi reconnaître que ces thématiques peuvent davantage plaire à un type d'auditoire.

Vous trouverez donc ici-bas une description des notes (sur cinq étoiles) octroyées aux films par l'équipe de Ciné-histoire, ainsi qu'un qualificatif qui permet de cerner rapidement et globalement ceux-ci. Sous les descriptions, vous retrouverez également des exemples de films qui ont obtenu ces notes.

- Chef-d'œuvre

Il s'agit des films qui nous bouleversent, auxquels on ne peut cesser de penser après les avoir visionnés, qui se démarquent des autres sur tous les aspects mentionnés en introduction. Leurs scénarios sont ingénieux, leurs effets visuels sont parfaitement dosés, leurs thématiques font réfléchir, la musique est à point, les acteurs sont parfaits, et les films vieillissent bien. Peu importe quand on les regarde, ces films sont toujours aussi marquants.

Parfois, il faut attendre un certain nombre d'années pour attribuer cette note à un film, soit pour juger de l'impact de celui-ci, ou tout simplement pour se détacher de son contexte et ainsi pleinement saisir son caractère singulier.

- Remarquable

Les films remarquables sont ceux qui sont presque parfaits, mais dont certains éléments ont accroché au visionnement. Une performance parmi celles des acteurs n'était pas au point, l'humour ne fonctionne pas totalement ou encore des erreurs techniques mineures sont le type de défauts qu'on peut retrouver dans des films et qui nous font hésiter à les élever au statut de chef-d'œuvre. Ces petits défauts, combinés à un score parfait de tous les autres critères, font un film que nous qualifions de remarquable.

Ce sont également des films qui, lors d'un second visionnement, peuvent parfois s'élever au niveau du chef-d'œuvre, parce qu'ils ont bien vieilli, ou parce que suffisamment de temps s'est écoulé depuis sa sortie pour comprendre à quel point il était novateur pour l'époque.

- Excellent

Les films qui obtiennent la mention "excellent" sont ceux qui se démarquent grandement des autres soit par leur caractère innovant, leur scénario ingénieux, leurs interprétations hors du commun ou tout simplement qui atteignent les objectifs qu'ils se sont fixés. Ils valent tous au moins un visionnement, car ils contribuent d'une façon ou d'une autre à enrichir la filmographie de leur pays respectif, ou à l'histoire du cinéma, tout simplement! Sans être parfaits, ce sont des films qui nous accrochent plus que d'autres.

- Très bon

Les très bons films sont souvent ceux qui démontrent des caractéristiques supérieures à la moyenne, sans toutefois être exceptionnels. Ce sont parfois des longs métrages qui brillent par l'un ou l'autre des critères mentionnés en introduction, sans toutefois exceller dans toutes les catégories. Ce sont des films qui viennent nous chercher, et qu'on recommandera à la plupart des gens de notre entourage.

- Bon

Il s'agit de la catégorie la plus commune, celle qui compte le plus grand nombre de films. C'est en quelque sorte le minimum respectable qu'un film se doit d'atteindre pour valoir la peine d'être visionné. Ce sont des longs métrages qui font tout ce qu'il faut, sans nécessairement le faire avec éclat, et avec lesquels la majorité des gens pourront y trouver leur compte.

- Moyen

Ce sont des films qui ont autant de qualités que de défauts. Ils présentent souvent de bonnes idées, mais ne les accomplissent pas totalement. Ces films s'oublient rapidement, et tombent souvent à plat.

- Pauvre

Ces films ont souvent de bonnes idées (ou de bonnes intentions), mais leur exécution est souvent brouillonne. Ce sont également des films qui reprennent parfois une recette préétablie (une suite de franchise) et qui ne tentent aucunement de se démarquer des autres.

- Mauvais

Il y a peu de distinction entre un film mauvais et un film horrible. La différence se trouve souvent dans l'appréciation subjective qu'on en a. Quoi qu'il en soit, les films "Mauvais", "Minable" et "Horrible" peuvent tous trouver une plus-value s'ils sont suffisamment risibles, et ainsi être catégorisés comme des so bad it's good.

- Minable

Il y a peu de distinction entre un film mauvais et un film horrible. La différence se trouve souvent dans l'appréciation subjective qu'on en a. Quoi qu'il en soit, les films "Mauvais", "Minable" et "Horrible" peuvent tous trouver une plus-value s'ils sont suffisamment risibles, et ainsi être catégorisés comme des so bad it's good.

- Horrible

Il y a peu de distinction entre un film mauvais et un film horrible. La différence se trouve souvent dans l'appréciation subjective qu'on en a. Quoi qu'il en soit, les films "Mauvais", "Minable" et "Horrible" peuvent tous trouver une plus-value s'ils sont suffisamment risibles, et ainsi être catégorisés comme des so bad it's good.