Auteur(s):

À la suite de la popularité de The Christmas Chronicles en 2018, Netflix est revenu en 2020 avec sa suite. Cette fois-ci réalisée par Chris Columbus (Home Alone, Harry Potter and the Sorcerer’s Stone), la suite reprend quelques années après le premier film, et on retrouve, essentiellement, les mêmes personnages et une plus grande présence des elfes!

Kate (Darcy Camp) est maintenant adolescente et elle fête Noël au Mexique cette année avec sa mère, son nouveau conjoint Bob (Tyrese Gibson) et son fils Jack (Jahzir Bruno), qu’elle ne semble pas beaucoup apprécier. Kate aurait préféré fêter Noël chez elle et décide de rentrer seule à Boston. Elle prend une navette pour l’aéroport, sans savoir qu’elle est suivie par Jack et que le chauffeur de la navette est en fait Belsnickel (Julian Dennison), un elfe devenu humain qui veut se venger du Père Noël (Kurt Russell). Kate et Jack se retrouvent donc dans un vortex créé par Belsnickel qui les envoie au Pôle Nord. Ce dernier les amène dans son village où ils font la rencontre des elfes et de Mère Noël (Goldie Hawn). Belsnickel les suit et vole l’étoile de Bethléem, qui protège le village et lui donne sa magie. Les elfes deviennent diaboliques et Kate, Jack, Père Noël et Mère Noël doivent remettre les choses en place afin que le Père Noël ne rate pas la distribution de cadeaux et l’effacement à tout jamais de la magie de Noël.

Contrairement au premier film, où les elfes n’étaient pas assez présents à mon goût, cette fois-ci, ils le sont beaucoup plus ce qui plaira certainement aux enfants. Par contre, il y a plusieurs moments où Père et Mère Noël, de même que Kate, s’adressent à eux dans un langage elfique. Pour un film qui se veut familial, je crois qu’il n’est pas nécessaire d’insérer ce genre de détail. Oui il y a les sous-titres qui permettent de comprendre ce qui se dit, mais je pense notamment aux plus jeunes enfants qui n’ont pas encore appris à lire. Ces derniers auront de la difficulté à saisir les dialogues et les parents devront leur répéter tout ce qui se dit. Cependant, les petites créatures elfiques donnent un côté plus attachant et enfantin au film.

En ce qui concerne le récit, on retrouve encore une fois des éléments typiques du genre des films de Noël. Les héros doivent se réunir pour vaincre un ennemi qui menace de faire disparaitre à jamais la magie de la fête, mais l’histoire se perd par moments. Peut-être qu’il s’agit seulement de moi, mais j’ai eu de la difficulté à bien saisir le personnage de Belsnickel. Ses intentions sont clairement expliquées, mais sa manière d’y arriver m’a rendue perplexe à de nombreux moments. Les actions qu’il entreprend semblent parfois maladroites et on se demande pourquoi il agit de cette façon. Malgré tout, il est un bon antagoniste pour les héros!

Du côté des acteurs, le meilleur est certainement Kurt Russell. Son Père Noël, encore une fois différent de ceux qu’on a l’habitude de voir, est toujours aussi joyeux ou grincheux et arrogant. Cependant, tout comme dans le premier film, il offre une performance musicale, dont on aurait pu se passer. Les jeunes acteurs Darby Camp et Jahzir Bruno sont corrects, mais sans plus et contrairement au premier film, Teddy (Judah Lewis) n’est pas mis de l’avant, fait dommageable puisqu’on n’a pas pu voir l’évolution de l’acteur entre le premier et deuxième opus. De plus, je dois me dire déçue de la performance de Goldie Hawn, une actrice pourtant oscarisée. J’ai eu l’impression qu’elle lisait souvent ses répliques et ses émotions sont parfois difficiles à discerner. Malgré tout, elle forme un bon duo avec Kurt Russell, puisqu’ils forment aussi un couple dans la vie.

Avec un fin un peu pénible en raison de tous les éléments clichés qu’on y trouve, un jeu des acteurs qui laisse à désirer et un récit sans bases solides, The Christmas Chronicles 2 est moins bon que le premier. Il plaira tout de même aux enfants avec la grande des présences des elfes et le magnifique village du Père Noël. Le village, merveilleusement bien construit, offre une magie supplémentaire à ce long-métrage. À voir maintenant si Netflix ajoutera un troisième film à cette franchise. Si tel est le cas, espérons encore une aussi grande présence des elfes!

1 commentaire

  1. […] Christmas Chronicles 1 et 2 (2018 et 2020) de Clay Kaytis et de Chris […]

Laissez un commentaire