Titanic

Réalisation
Année(s)
Distribution , , , , , , , , , , , , , , , ,
Genre(s) , , ,
Distinction(s)
Liste(s) , , , , , , , ,

Auteur(s):

Étant le film le plus primé dans l’histoire des Oscars (à égalité avec Ben-Hur et The Lord of the Rings: The Return of the King), Titanic est la superproduction chérie de James Cameron. En plus d’être un succès au box-office (il était le film ayant engendré le plus de recettes jusqu’en 2009 avec la sortie d’Avatar), il s’est également attiré les éloges des critiques, combinaison assez rare. Mettant en vedette Kate Winslet et Leonardo DiCaprio, ce film présente la tragédie qu’est le naufrage du Titanic survenu en avril 1912 à travers l’histoire d’amour de deux personnages fictifs.

Lors de la traversée du Titanic, Rose (Winslet), une jeune passagère de première classe, rencontre un jeune homme de troisième classe, Jack Dawson (DiCaprio). Une relation interdite se développe alors entre eux. Ceux-ci devront faire face à plusieurs obstacles, à commencer par la mère de Rose (Frances Fisher) qui voit Jack avec dédain ainsi qu’au fiancé de Rose, Cal (Billy Zane) qui veut faire d’elle une femme obéissante et soumise. Contre la volonté de sa famille, les jeunes amoureux vivront des moments intenses lors de la traversée, que l’on suit grâce à la narration d’une Rose plus âgée (Gloria Stuart), jusqu’au moment fatidique où le Titanic frappe un iceberg et amorce sa longue descente vers les abysses. Par tous les moyens, ils tenteront de rester ensemble et de survivre à cette catastrophe.

Titanic se démarque sur plusieurs aspects, tout en ne réinventant pas le genre du film romantique historique. D’abord, Kate Winslet et Leonardo DiCaprio offrent une excellente performance pour leur jeune âge (DiCaprio avait déjà fait connaître ses talents dans What’s Eating Gilbert Grape et Winslet dans Heavenly Creatures de Peter Jackson). Lorsqu’on regarde ce qu’ils sont devenus aujourd’hui, on comprend comment ces rôles ont su les établir comme des acteurs proéminents. La chimie qui opère entre les deux acteurs est palpable et nous permet de croire à la relation qui se développe entre leurs personnages.

Le duo évolue au milieu de très bons acteurs, à commencer par Kathy Bates. Cette dernière incarne Margaret Brown, une femme nouvellement riche, qui détonne dans le milieu aristocrate (et qui a réellement existé.) On aime tout de suite sa personnalité chaleureuse et le fait qu’elle ne mâche pas ses mots. C’est d’ailleurs l’une des seules survivantes ayant voulu recueillir les malheureux qui n’ont pas eu la chance d’embarquer dans un canot de sauvetage lors du naufrage. Ce personnage, très bien rendu par Bates, est certainement l’un des plus appréciés du récit. Billy Zane est lui aussi excellent dans son rôle d’antagoniste. Sans ce personnage, l’histoire d’amour de Rose et Jack aurait assurément eu moins d’éclat. Il agit en tant que puissant obstacle au développement de leur relation. Gloria Stuart est également émouvante, elle que l’on connait surtout pour ses rôles des années 1930.

La bande originale est aussi l’un des points forts du film. Composée par James Horner, la trame sonore oscarisée s’accorde parfaitement à chacune des scènes. Combinée au succès instantané My Heart Will Go On interprété par Céline Dion, on a en main les ingrédients d’une ambiance musicale envoûtante. Pour la petite histoire, James Cameron ne voulait pas qu’il y ait de chanson associée au film. C’est James Horner qui est allé rencontrer Céline Dion en secret pour la convaincre de chanter la chanson qu’il venait de composer. Le résultat fut convaincant pour Cameron qui a finalement cédé. On peine aujourd’hui à imaginer Titanic sans cette chanson.

Les décors et costumes sont également reconstitués à merveille. Les reproductions nous transportent facilement au début du 20e siècle et à l’opulence qui se dégage de cette période. Du côté de la troisième classe, on fait face à des murs blancs avec des lits superposés, tandis qu’en première classe, les murs sont plutôt colorés et l’ameublement semble très confortable. La scène où Jack amène Rose fêter dans les bas-fonds du navire témoigne de la grande disparité sociale de l’époque. On s’est assurément beaucoup inspiré de A Night to Remember sur plusieurs éléments du décor et dans certains plans également, dont la fameuse scène de l’orchestre qui continue à jouer alors que le navire coule.

D’ailleurs, les effets spéciaux viennent aider à rendre le film véritablement prenant. Ceux-ci ont permis de rendre le Titanic mobile lors de la traversée. Les behind-the-scenes sont souvent plus intéressants que le résultat final (comme c’est souvent le cas dans les films à gros budget), et nous font comprendre l’ampleur des démarches de l’équipe technique pour s’assurer du meilleur rendu visuel. L’équipe de promotion du film a bien évidemment voulu exploiter le fait d’avoir construit le plus grand bassin d’eau de l’histoire pour rendre l’océan crédible, mais de nombreux autres détails sont également très intéressants, et qui récompensent une recherche autour du film. Jetez-y un œil, ça vaut le détour!

Le scénario, écrit par Cameron (qui se passionne depuis de nombreuses années pour les océans et leurs profondeurs), est également de haut niveau, alliant à la fois un certain réalisme face à l’événement historique, où on a tout de même pris certaines libertés bienvenues. A Night to Remember avait délaissé le côté humain de l’événement, ce qui en fait un film visuellement intéressant, mais émotionnellement vide. Ici, la romance entre Rose et Jack ajoute un aspect tragique tangible. La manière dont cette romance est imbriquée dans le naufrage est exceptionnelle. Combinée à des situations sensationnalistes mais stressantes (Jack menotté à un tuyau, ou encore la détresse des passagers complètement démunis tentant de se sauver), on oublie presque les trois heures de visionnement requises.

Bien que ce long-métrage ait reçu autant de critiques positives que mitigées, force est de constater que le film a permis au public de redécouvrir l’histoire du Titanic comme jamais auparavant, et a provoqué un grand engouement pour celle-ci à sa sortie. D’ailleurs, pour commémorer les 100 ans du naufrage, le film est ressorti en salles en 3D, gonflant à nouveau son box-office déjà impressionnant. L’intérêt du public pour ce récit ne s’est toujours pas évaporé et aura permis à une autre génération de le découvrir. Bref, si vous désirez en apprendre plus sur le naufrage du Titanic et regarder un film mélodramatique d’époque rappelant quelques thématiques dignes de Roméo et Juliette, Titanic saura vous plaire. Préparez les mouchoirs et bon visionnement!

Fait partie des 1001 films à voir avant de mourir.

Fait partie du top 100 de Jade (#16).

Fait partie du top 50 de Camille (#28).

Fait partie du top 250 d’Alexandre (#151).

Laissez un commentaire