The Twilight Saga : Eclipse

Réalisation
Année(s)
Distribution , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Genre(s) , , ,
Franchise
Distinction(s)
Liste(s) ,

Après avoir présenté deux films nous ayant fait plonger dans un monde où vampires et loup-garous coexistent en se séparant les territoires, la saga Twilight passe maintenant à une nouvelle phase de la lune dans son prochain titre, l’éclipse, soit ce moment où on perd de vue un astre que l’on regardait en raison d’une lumière se plaçant devant. Encore une fois, l’auteure des romans nous démontre qu’elle maîtrise totalement son sujet, en enchaînant les allégories pleines de sens pour annoncer au lecteur à quoi il sera confronté dans ce nouveau chapitre. Comme on s’y attend, ce film sera donc celui dans lequel on aura quelque chose de nouveau sous les yeux qui viendra cacher momentanément ce que l’on regardait depuis le tout début de la série.

Dans ce troisième chapitre, Bella (Kristen Stewart) doit faire un choix entre deux prétendants. D’un côté, Jacob (Taylor Lautner), son meilleur ami, un loup-garou qui a encore du sang lui coulant dans les veines. De l’autre, son fascinant vampire, Edward (Robert Pattinson), dont le cœur ne bat plus. Le premier est bronzé et dégage une grande chaleur. Le second est blanc comme la neige et a la peau glacée. Alors qu’elle n’avait d’yeux que pour le vampire depuis le début de la série, voilà que l’option de tout laisser tomber pour retrouver son ami Quileute semble de plus en plus attrayante. À travers cette dualité grandissante, Bella doit aussi se préparer à faire ses adieux à sa famille avant de devenir officiellement membre du clan Cullen, transformation incluse. En effet, elle semble avoir enfin réussi à convaincre son amoureux de la transformer, moyennant qu’ils se marient, après leur graduation et avant le prochain anniversaire de la jeune femme qui souhaiterait cesser de vieillir une fois pour toute et ne supporterait pas d’être de deux ans l’aînée d’Edward. Finalement, Victoria (Bryce Dallas Howard en remplacement de Rachelle Lefevre) court toujours et les deux camps, Quileute et Cullen, devront s’allier pour protéger Bella.

Riley Biers | Twilight Saga Wiki | Fandom

Dans sa construction, Eclipse n’est pas différent des deux précédents. Il semblerait que l’on ait voulu encore une fois jouer sur deux niveaux simultanément. D’abord en s’enfonçant plus loin dans l’intrigue du triangle amoureux, ensuite en laissant planer une (plus?) grande menace au-dessus de la tête des héros. Car cette fois, Victoria transforme un adolescent, Riley (Xavier Samuel) et le commande de mettre sur pied une armée de vampires nouveaux-nés, qui ont soif et sont au sommet de leur forme. Avec cette armée grandissante, Victoria espère enfin éliminer celle qui a causé la perte de son amoureux James (Cam Gigandet). Là où le film surprend, c’est quand on entre, enfin, dans le passé des Cullen et qu’on apprend comment certains d’entre eux ont vécu leur transformation. En fait, on se concentre ici sur Jasper (Jackson Rathbone) et Rosalie (Nikki Reed). Comme Riley, Jasper a lui aussi été transformé pour servir les besoins d’une femme, pendant la Guerre Civile cependant. Rosalie, pour sa part, a connu une fin tragique quand son futur époux l’a sauvagement attaquée et violée avec quelques-uns de ses amis, dans les années 1930. C’est surtout l’histoire de la froide Rosalie qui sera bienvenue car elle permettra de comprendre une fois pour toutes pourquoi elle est si réticente à la transformation de Bella. On a enfin accès à ses motivations, et la réponse satisfait pleinement, d’abord d’un point de vue scénaristique, et ensuite visuellement, dans un flashback aussi horrifiant que stylé.

Au-delà de ce retour en arrière, le troisième opus présente plusieurs scènes esthétiquement intéressantes, comme celle du tant attendu camping lors duquel Bella dormira bien au chaud contre le corps de Jacob. Tournée en studio avec de la fausse neige, c’est à ce moment qu’aura lieu l’ultime confrontation avec Victoria, pendant que le reste de la famille Cullen s’allie aux loups-garous afin de décimer l’armée de Riley. On aimera d’une part le décor enchanteur de la montagne enneigée, et on sera nettement plus impressionné par les coups, les courses et les atterrissages des vampires lors de la grande bataille, mieux exécutés que dans les films précédents. D’un point de vue purement scénaristique, la préparation à cette guerre sera plus problématique. À ce stade-ci de la série, il ne sert à rien de montrer (encore) comment les vampires et les loups-garous se battent et à quel point ils sont forts. Toutefois, on juge qu’il sera pertinent de présenter, une fois de plus, un montage rapide sur musique défiante pendant que Jasper enseigne aux Quileute comment venir à bout de nouveaux-nés.

Riley Biers | Twilight Saga Wiki | Fandom

Mis à part quelques moments réussis dont on se souviendra facilement, Eclipse est plutôt fade en comparaison avec les deux précédents. Certes, il met la table à l’événement que l’on attend avec impatience depuis qu’il nous a été présenté, soit le mariage des héros dans le film à venir. Mais il peine à nous garder investis tout du long en raison, justement, de sa longueur et de son absence d’action soutenue. Puis, au milieu d’un champ, il nous rappelle que la véritable menace au bonheur d’Edward et Bella vient peut-être finalement d’Italie et non pas de la réserve indienne près de Forks.

 

Laissez un commentaire